Miss Bidouille

21 juin 2010

A toutes les blogueuses opérées (ou pas)

Hello!

Avant tout, je suis parfaitement consciente que dans quelques instants je vais faire grincer les dents de pas mal... on risque de me taxer de jalouse ou de vieille acariâtre (voire, pourquoi pas, de nana qui a entamé un régime où elle perd du poids et qui se dit que les régimes marchent... tsss... vous seriez mal barrées les filles en me collant une telle étiquette)... mais faut que ça sorte! Na!

Ca fait maintenant quelques années que je gravite autour du monde des grosses qui s'assument et des fringues... Avec mes 130 kilos dernièrement (ça, c'est pour justifier du fait que c'est pas une maigrelette aigrie ni une taille 44 qui va dire ce qui suit, y'en a qui aiment bien les chiffres, moi-même je me pèse parfois 3 fois par jour, mais vous direz ce que vous voulez... vivre sans balance, c'est tenter le diable... ça m'a fait reprendre 25 kilos sans changer de taille de vêtement - ouais, ok, c'était 25 kilos perdus dans un moment de ma vie bizarre que-si-ce-moment-avait-été-moins-zarbe-ils-seraient-restés-tranquilles -, merci le sacrosaint stretch des jeans), mon suivi diététique depuis 2 mois tout juste (ça, c'est pour permettre aux dents qui grincent vraiment de m'attaquer sur le point sensible... de surcroît je ne le fais absolument pas pour une question de santé, malheur!... à celles qui pratiquent la R.A. en laquelle je ne crois pas, je dirais ceci: le suivi diététique c'est un peu une R.A. inversée... diminuer les quantités pour retrouver la satiété à terme, et pas chercher sa satiété, d'où découlera une diminution des quantités à terme... vous me ferez une dissert' là-dessus tiens, je trouve que c'est un très bon sujet que je n'ai encore pas vu abordé là où je traîne mes noeils habituellement ^ ^), mon bientôt suivi psychologique (je re-rendez-voute jeudi si vous voulez savoir... CA... C'est pour vous démontrer que je suis pas celle à qui on peut en raconter... diminuer les quantités sans apaiser son esprit, c'est un coup dans l'eau selon moi... je cherche juste mon moi profond et je sais qu'il n'est plus dans mes surplus de chair)... je vais faire un gros splash dans la marre des blogueuses rondes, ouais!

Parce qu'après tout j'ai à peu près... rien à perdre en criant devant tout le monde ce que mon esprit a envie de dire depuis un moment (na! :-D). Là, je pense que les bases sont posées. De toute façon j'ai pas non plus envie de vous raconter toute ma vie (sauf que j'aurai liquidé la bouteille de 2 litres d'eau avant la fin de cette note - potomanie de merde!). Mon blog ça me passe le temps quand je m'emmerde, c'est pas une affaire sérieuse donc bon, si vous décidez de me trucider sur la toile, ça y changera rien :-D

Venons-en donc au sujet-qui-va-fâcher-(ou-pas)! Ca fait maintenant une bonne année, voire 2... que je constate que les blogs de grosses ne sont plus ce qu'ils sont... Autrefois outil d'acceptation de soi via la plate-forme VLR... ils sont devenus des lieux de partage de bon plan et de montrage de jolies fringues, enfin! Mais là, ça évolue bizarrement: certaines sont passées sur le billard, et quoi qu'on en dise, OUI, ça change la façon dont on appréhende les blogs!

J'avais déjà parlé vaguement de mon rejet clair et net de toute la chirurgie... Ca explique peut-être la verve que j'ai aujourd'hui (sûrement, même!). On va donc pas revenir là-dessus et tenter d'avancer dans mon blabla... Parce que là j'amène tout doucement LE truc qui me chie par dessus tout!

Plus haut je parlais de chiffre... ben voilà ce qui me chie énormément sur certains blogs: chiffrer les pertes... Et je m'excuse déjà par avance si j'en blesse quelques-unes, mais j'ai beau retourner tout dans ma tête, y'a un truc que je pige pas.

Déjà, de manière générale, la blogueuse ne dira jamais qu'il n'y a pas que des raisons de santé ou d'estime de soi... déjà à se demander si elle-même sait vraiment pourquoi elle passe sur le billard... un fumeur invétéré ira pas se faire bypasser les poumons histoire de moins fumer, vous voyez... (vous comprendrez ptet pas ce que ça fout là, mais ça m'est venu à l'instant et j'aime assez cette image ^ ^, surtout qu'elle veut rien dire dans ce cadre-là mais ça fait une perche en plus de tendue - j'espère quand même que le bypass des poumons n'est pas au programme des chirurgiens O_ô). Soit... elle a ses raisons, avouées ou non, on ne dira rien là-dessus... (je peux vous contrer n'importe quelle raison de santé, pareil pour l'estime de soi... je suis forcément braquée, dans le fond, mais faites-vous tabasser dans votre vie d'adulte qui commence uniquement parce que vous êtes grosse, et après on en reparlera de mes braquages)... Sans compter que les cliniques de l'obésité, c'est juste des vendeurs d'opération déguisés en lieu idéal pour les grosses, du coup c'est ultra à la mode l'opération, en plus c'est remboursé par la Sécu, la belle affaire (ouais, sérieux, les hôpitaux ont trouvé là le filon pour renflouer les caisses, entre des visites au psy, à l'endocrino, au kiné, au chirurgien... et à tous les autres de la bande)! SOIT... elle se fait opérer... Voilà c'est fait!

Et c'est là qu'elles commencent déjà à m'énerver, ces filles... Nan, parce que bon, "j'ai perdu 25 kilos en 1 mois après mon opé"... en même temps comment veux-tu ne rien perdre en t'affamant pendant 1 mois ma fille ? C'est un peu comme si on te menottait les mains, qu'on t'enfermait dans une cage et qu'on te nourrissait qu'au compte goutte... Du coup, je vois vraiment pas en quoi ça pourrait être une fierté, déjà... (ben ouais, à part la fierté, qu'est-ce qui les pousse à afficher le poids perdu ?). Moi je serais justement pas fière de perdre 25 kilos parce que j'ai franchement pas eu le choix, vu que je ne peux physiquement plus me nourrir comme avant. Bref, je préférerais encore me taire! Déjà que dans mon esprit, ces nanas qui vont vers la chirurgie n'y vont pas de gaieté de coeur, c'est un peu un constat d'échec dans un sens (échec de que sais-je... un régime-à-la-con ou ne pas s'aimer... tu te fais pas opérer parce que t'es une winneuse bien dans ton corps, HEIN!)

Là, ouais, j'en ai marre de visiter des blogs que j'aimais, et de voir des kilos par-ci, des fatiguées par-là... merde quoi, quand on passe sur le billard, je présume qu'on assume aussi les conséquences, on lit assez de trucs dessus pour pas avoir à se plaindre! Puis... si je devais me faire plaindre, mais là c'est un avis tout personnel... je préférerais que des proches me réconfortent plutôt que des inconnus...

Enfin, mon côté haineux me dit que c'est bien beau, de perdre 50 kilos en 5 ou 6 mois... mais la peau qui pendouille après, ça leur coûtera bonbon aussi, tiens! Je souhaite ça à personne, et c'est ptet aussi en prévision de cette autre moche étape post-opé que les nanas ont l'air si fières de leurs kilos perdus...

Je comprends paaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaas l'intérêt d'afficher sa perte de poids. N.A.!

Posté par 0missbidouille0 à 19:48 - - Commentaires [10] - Permalien [#]


18 mai 2010

Bientôt ma ptite salle de bain...

Un article déco, ça va un peu vous changer, non ? :O)

Ce weekend, direction Ikea afin de dénicher enfin le mobilier qu'il me faut pour ma salle de bain... s'il y a bien une pièce que je vois pareille depuis plusieurs années, c'est elle: du mobilier en bois, des caillebotis... du vert et du blanc pour les plantes et autres déco... Donc forcément je suis contente d'enfin zapper cette étagère métallique et ce casier plastique de cette petite pièce qui compte beaucoup pour moi.

Au programme... Ben tout ça, tout bêtement ^ ^.

ikeasdb

Certes ça vaudra pas mon grand fantasme... Le mobilier bois de Habitat... mais trop cher pour mon budget! Il ne manquera plus qu'une plante verte à mettre dans un coin, quelques boîtes pour certains petits objets, et je vais être heureuse à m'occuper de tout ça dans quelques jours :O)

Posté par 0missbidouille0 à 20:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

02 avril 2010

Une vérité que je vous dois...

Ouais je sais, c'est pas encore très ponctuel les articles sur ce blog ^ ^. Et aujourd'hui, c'est une part de l'explication...

Il y a quelques années maintenant, j'entamais mon processus perso d'acceptation de moi-même, de ne plus me sentir mal juste à cause de ces nombreux kilos qui me font sentir comme 2 êtres humains... Et ça a parfaitement bien fonctionné: s'habiller est plus simple qu'à mon adolescence, la ville est tellement anonyme qu'elle en devenait finalement tolérante, ma vie a bien roulé... Bref, j'ai pas à me plaindre.

Mais depuis déjà de longs mois, j'en suis à démarrer un autre processus: celui qui me permettra de devenir moi-même. Mon déménagement, mon arrêt de la clope, et d'autres choses en font partie. La décision est prise depuis longtemps: trouver ce qui me conviendra le mieux pour me débarrasser de mon passé qui a entaché pendant des années ma vie: le décès de mon papa quand j'avais pas tout à fait 10 ans, et pas besoin d'avoir fait des années de psycho pour comprendre que mon surpoids énorme vient de cette perte il y aura 20 ans ce 15 avril 2010, en fait. 20 ans... et je peux vous confirmer qu'un décès d'un parent, on ne le surmonte jamais, il faut juste beaucoup de courage pour apprendre à vivre après. Je ne vais pas entrer plus dans ces détails personnels et revenons-en à nos moutons... ce n'est pas cet anniversaire qui me fait prendre les décisions de toute façon.

Début 2009, j'ai lu avec intérêt "Maigrir c'est dans la tête", me disant que la chirurgie ne passerait jamais par moi tant que je n'aurais pas une vie avec mari et enfants (et leur avenir assuré... surtout que bon, la chirurgie, c'est bien beau de perdre 50 kilos voire plus en quelques mois, mais y'a pas de garantie qu'ils ne reviendront jamais... et mettre sa vie en balance pour ça, jamais!), et que les régimes... ben on le sait bien on le martèle assez que c'est pas une solution non plus. J'avais donc fondé beaucoup d'espoirs dans cette fameuse RA... et ce bouquin j'ai eu envie de le brûler: comptage de calories, mesurage de quantités, et surtout diminution volontaire des quantités... pour moi, ça s'apparente à un régime... Je ne vous cache pas que j'ai eu une énorme déception, que j'ai eu l'impression d'avoir perdu du temps à croire dans ce truc... que finalement un régime hypocalorique c'est kif-kif bourriquot! Il m'a encore fallu quelques mois avant de décider vers quoi j'allais me tourner: régimes "légumes" no way, hyperprotéinés encore moins, les farfelus je suis quand même pas bête à ce point, w.w. ben j'ai une sainte horreur de leur côté fashion, de leur genre "sérieux" alors qu'ils font la même chose qu'une diététicienne, l'assurance médicale en moins... Et j'ai décidé dernièrement que j'allais contacter une diététicienne. Mais encore fallait-il que je prenne le téléphone et avec moi c'est pas gagné.

Puis les choses se sont précipitées il y a quelques semaines... J'ai appris par inadvertance le décès de mon premier ami  lorsque j'ai emménagé à Bruxelles, nous avions mis fin à cette relation en s'engueulant (il m'a dit des choses sur mon poids tout comme je lui ai parlé de son état dépressif en des termes peu glorieux)... Ce que j'ai découvert récemment, c'est qu'il est décédé il y a plusieurs années... et tout me laisse croire qu'il s'agit d'un suicide. Ni 1 ni 2, la culpabilité a fameusement débarqué et, prenez-moi pour une farfelue ou pas, mais le soir-même je me faisais la promesse de vivre à 200%... et que si lui n'avait pas pu sortir de sa dépression, je me devais au moins de sortir de ma coquille et voilà... J'ai téléphoné pour avoir un rendez-vous. Et je sais pas ce qu'ils ont avec leurs approches pluridisciplinaires de l'obésité, si ce n'est de pousser de plus en plus de gens vers la chirurgie (et hypothéquer autant d'avenirs...). Et aussi de leur réclamer 250 euros pour une journée de consultations de spécialistes divers ^ ^. Je me suis pourtant dit que ça pouvait me convenir... fin de ce mois-ci, j'aurai rendez-vous avec une diététicienne, un endocrino (je ne soupçonne pas de problème, mais autant être sûre) et un psy... Je me dis que je n'irai pas à ces rendez-vous naïvement, déjà c'est pas à moi qu'ils vendront une opération ^ ^, c'est pas à moi qu'ils feront le coup de la suppression des bonnes choses (le régime diététique "médical" n'interdisait pas le chocolat quand j'étais ado), et encore moins me faire miroiter une perte rapide de kilos :-D.

Que vous pensiez ce que vous voulez de cette décision, elle est irrévocable dans ma tête depuis l'instant où j'ai opté pour le choix de la diététicienne. Je suis pas une imbécile je pense, j'ai appris beaucoup sur un certain forum et je remercie ses membres pour m'avoir éclairée, je n'ai pas pris de décision à la légère.

Tout ça... pour vous dire que... j'achète plus autant de fringues qu'avant :)) (depuis ma décision, j'ai l'impression d'être dans une enveloppe corporelle qui n'est plus du tout à moi). Et aussi pour vous rassurer: cet article devrait être le seul qui parle de ma démarche, et donc ni annonce de perte en grandes pompes, ni données chiffrées, rien de tout ça: je ne vous ai pas dit tout ça pour faire une compétition-kilos sur le blogs, juste pour être honnête avec vous... que vous ne me lisiez plus comme quelqu'un qui est parfaitement bien dans ses nombreux kilos de trop :-)

Posté par 0missbidouille0 à 20:17 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

16 mars 2010

A la recherche de Camper pas cher

Et comment je suis trop forte, ça rime!

Aujourd'hui, c'est une question qui me chipote depuis quelques jours que je vous pose... Depuis ma tendinopathie du tendon d'Achille (rien que ça O_ô), je vise avant tout le confort de mes petons... Et à force d'avoir pris le bus 71 à Bruxelles pendant quelques années, j'ai fini par avoir une idée fixe du confort moderne... Pas mal d'étudiantes en portent et ça semble carrément indémodable...

Mon souci... c'est que le modèle PEU de Camper coûte 135 euros... Et comme on dirait un indémodable, peu de chance de le dénicher à un prix sacrifié, surtout que je cherche du noir ou du gris (pour le lacet, peu importe)... Si je m'adresse à mon lectorat, c'est histoire d'augmenter mes chances de (PEU)t-être trouver un jour ce modèle à... genre moins de 100 euros.

Si vous ne savez pas à quoi ressemble la Peu de Camper, un ptit googlage vous en dira plus... Il s'agit donc grosso modo d'une basket sobre.

Merci ^ ^

Posté par 0missbidouille0 à 20:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 mars 2010

Moi, absente ?!

J'imagine que ce blog vous fait l'effet d'un pétard mouillé... Mais depuis la dernière note, des choses pas forcément glop se sont passées et puis... je médite beaucoup sur certains trucs (ouais, ça en fait des bidules tout ça!).

Ce soir c'était bidouillage d'une petite bannière sans prétention... On fera mieux la prochaine fois! Ca, c'est l'excuse pour vous dire que NON, je ne néglige pas ce blog...

Posté par 0missbidouille0 à 22:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 février 2010

Nouvelle vie, nouveau blog!

Entre un déménagement et d'autres chamboulements dans ma vie, blogguer était mis en stand by... Et puis finalement, pourquoi pas redémarrer aussi de ce côté-là ? Pour celles et ceux qui connaissaient l'ancien blog, pas de grand changement dans ma façon d'être sur la toile. Notez que la mode et les fringues ne sont plus une priorité dans ma vie... et les fringues nouvellement achetées vues sur le corps de Bidouille, c'est TERMINE. Je n'ai plus le temps, depuis décembre, les transports en commun occupent 4H de ma vie alors qu'avant ils n'en occupaient même pas une... Même dans ma vie relationnelle ça s'est chamboulé ^ ^ (non, toujours pas d'homme dans mon lit si c'est ce qui vous tracasse).

Au programme dans ce blog nouvelle mouture:

- encore un peu de futilités féminines fringuesques, évidemment... même si de ce côté-là, ça restera sans doute plutôt calme (SAPES)

- des achats déco, ma nouvelle marotte (quitter un 30m² 1 pièce vers un 50m² avec plusieurs pièces à 4 murs, ça demande de l'investissement  mobilier ^ ^) (HOME)

- on conserve aussi certains pans musicaux (ZIC)

- de l'avis perso à gogo! (BLABLA)

Voili voilà...

Posté par 0missbidouille0 à 21:46 - - Commentaires [6] - Permalien [#]